Plugin de supervision check_wlst_sessions (WebLogic 9+)

Posted by

Dans la série : plugin pour les outils de supervision Nagios(r) like et « Nagios(r) compatibles » (Icinga, Naemon, Shinken, …), je met à disposition un script que j’ai écris il y a quelques années et qui permet de vérifier et de grapher que vous n’avez pas atteint un certain nombre de sessions concurrentes dans le serveur d’application Java WebLogic d’Oracle.

Mon problème initial était que je n’arrivais pas à avoir de manière simple le nombre de sessions sur une JVM WbLogic. Je pouvais compter le nombre de processus/threads, mais ça ne correspond pas forcément à un nombre d’utilisateurs actifs.

Or, l’éditeur du progiciel nous avait fourni un sizing en fonction d’un nombre d’utilisateurs. Il était donc important d’avoir ce chiffre de manière fiable.

Il existait un plugin similaire pour la version 8 du serveur d’application (développé par Sergei Haramundanis), mais qui utilisait un module Weblogic.Admin, déprécié dans la version 10 que j’utilise.

Je me suis donc basé sur le WebLogic Scripting Tool (WLST) qui permet d’administrer et de récupérer des informations des serveurs WebLogic via des commandes Python interprété par Java (-_-« ). En fait, on peut réaliser l’ensemble des opérations disponibles dans la console WebLogic (l’AdminServer) en script.

check_wlst_sessions3

La documentation du WLST est disponible à l’URL suivante.

Voilà ce que ça donne, une fois mis en place :

check_wlst_sessions_vue_centreon

check_wlst_sessions

Comme d’habitude pour le téléchargement et la documentation, c’est sur Nagios Exchange et Github que ça se passe.

Pour rappel, vous trouverez aussi mes autres plugins Nagios dans le même repository Github.


Vous aimez ce blog ? Partagez-le avec vos amis !   Twitter Facebook Linkedin email

Vous pouvez également soutenir le blog financièrement :
Tipeee

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.