Choix d’un serveur compact pour la maison

Posted by

Monter des serveurs à la maison est une de mes passions

Dès 2010, à la création de ce blog, je me suis monté un NAS maison à partir de hardware de récupération ainsi que mon propre serveur ESXi : une « whitebox » comme on dit dans le milieu. Il fallait trouver du matériel compatible à l’époque ; vm-help tenait à jour une liste maintenue par la communauté du matériel compatible. Depuis, j’ai aussi conçu puis construit moi même un meuble, en m’inspirant de Red Helmer, pour héberger dans mon dressing la dernière version de mon serveur personnel ainsi que de mon NAS.

Bref, vous l’aurez compris, le hardware, ça m’éclate ! Alors, lorsqu’un proche m’a demandé de lui donner un coup de main pour lui concevoir son serveur personnel, j’ai bien entendu sauté sur l’occasion.

Le besoin

La personne en question avait besoin de se monter un serveur compact (et donc silencieux) pour bidouiller un peu.

Je pense acheter un serveur pour la maison pour m’amuser un peu avec Linux, yunohost, docker, samba… Et comme l’expert c’est toi, je me demande si tu as des suggestions.

Une alternative aurait pu être simplement de commander en fonction du besoin des petites instances éphémères dans le cloud type AWS, mais :

  1. c’est finalement vite couteux en dehors de besoins ponctuels (par rapport à une machine à la maison)
  2. on perd la main sur la partie baremetal (à moins de commander un serveur entier bien entendu, ce qui n’était pas le but)

De plus, la personne en question souhaitait également en profiter pour stocker des vidéos et pourquoi mais monter un serveur vidéo de type Plex directement sur le LAN.

La conception

Sachant que mon invité mystère n’est pas dans l’administration système, j’ai commencé par lui conseiller le plus simple. Depuis quelques années, HP fait un excellent serveur compact, plutôt « beau » (pratique pour le faire accepter par la petite famille, aussi connu comme WAF) et bien conçu.

Le ProLiant G7 et la dernière version en date, le G8

 

Personnellement, je trouve que ce produit est un très bon produit, qui est même un peu modulable en plus d’être fiable.  Cependant, pour les besoins du projet, il était nécessaire d’ajouter plus de 4 disques (c’était théoriquement possible sur le G7), et changer quelque uns des composants figés du Proliant… J’ai donc proposé la conception d’une plateforme « maison », depuis 0.

[Edit]Strik-Strak de Strak.ch a écrit un article similaire au mien, même si nous avons quelques divergences sur une partie des composants. C’est pour la bonne et simple raison que la personne qui m’a demandé un coup de main s’en est servi comme base de départ. Je vous invite à jeter un œil à son article si vous voulez un 2ème avis[/Edit]

La liste de courses

Voilà ce que nous avons retenus comme composants au final :

  • Boitier : Node 304 de Fractal Design, au format mini-ITX.
  • Carte mère : Dans notre cas, nous avons choisi une carte mère plutôt « high-end », la Asrock E3C236D2I. Bien que couteuse, cette carte mère à de nombreux avantages. Elle dispose de 2 ports Ethernet Gigabit + 1 port réseau séparé dédié IPMI/BMC, une console distant pour piloter son serveur comme avec un iLO ou un iDRAC. Elle est également compatible avec de la RAM ECC (attention, UDIMM seulement !!!).
  • CPU : Là, clairement c’était overkill mais si vous avez le budget, le Xeon E3-1220v5 est un quadcore de premier choix.
  • RAM : Si vous le pouvez, il est « conseillé » de prendre de la RAM « serveur » de type ECC. Par exemple, ce kit de 2 barrettes de 2x16Go Crucial. Ces barrettes de RAM disposent d’un mécanisme autocorrecteur en cas de corruption de bloc en RAM. En théorie, une erreur en RAM peut avoir des conséquences catastrophiques sur vos données. Cependant pour un lab perso, c’est probablement overkill là aussi.
  • Carte graphique : Attention, dans les dernières version, les processeurs Intel Xeon se distinguent en 2 catégories. Ceux qui intègrent un chipset graphique et ceux qui n’en ont pas. Dans les processeurs comme le Xeon E3-1220, il n’y en a pas mais dans le E3-1225 oui. Cependant, j’avais lu sur le forum de ProxMox (l’OS cible de notre serveur) que le chipset graphique était mal supporté. Je suis donc resté sur le 1220 sans chipset graphique, mais il faut donc ajouter une carte graphique supplémentaire. dans ce cas, n’importe quelle carte AMD ou NVidia un peu récente et peu puissante fera l’affaire. Par exemple celle ci qui a l’avantage d’être « low-profile » ce qui est pratique dans notre Node 304.
  • Stockage : Idéalement, un petit SSD pour stocker l’OS est forcément un plus (attention au TRIM à activer sous Linux). Dans notre cas, nous avions besoin de stocker pas mal de données et donc nous sommes partis sur 4x 4 To de WD Red ! Ces disques sont conçus pour fonctionner 24h/24 7j/7 et fournissent des performances très bonnes, similaires aux disques durs performants dans les PCs de bureau. Sur mon NAS, un RAID5 logiciel de 3x3To sature le port Ethernet gigabit (>120 Mo/sec).

Alternatives plus raisonnables

  • Carte mère : Si vous optez pour un modèle moins cher, gardez à l’esprit que le modèle doit être Mini-ITX si vous prenez le Node 304, et que du coup il faut faire attention au nombre de slot de RAM et au nombre de ports SATA sur ce format de carte mère. Il arrive qu’on ait des surprises si on y fait pas attention !
  • CPU : Dans un contexte beaucoup plus raisonnable, Le G4560 est un très bon choix.
  • RAM : un kit de type Corsair Value Select 8G sera probablement suffisant pour la plupart des besoins !
  • Stockage : n’importe quel disque dur qui traine chez vous où même récupéré sur un ordinateur portable fera l’affaire ;-).

L’installation

Maintenant, passons au plus FUN, le montage de l’ensemble !!!

Comme un gamin le matin de noël
Le Fractal Design Node 304 est extrêmement bien pensé quoiqu’un peu compact.
Contrairement à la plupart des boitiers classiques, l’alimentation est dans le boitier, sous les cages de disques, et pas à l’arrière. Habitué des Barebone, je peux vous dire que le gain de place est significatif !
La carte mère Asrock mini-itx
Grave erreur ! Ce kit Crucial est un kit RDIMM. La carte mère supporte certes la DDR4 ECC, mais UDIMM seulement ! Impossible de booter avec.
Mon préssssssssieux !
Lors de la conception du serveur, nous étions tombé sur un autre blog qui vantait les mérites du Noctua NH-L12 (low profile) pour le refroidissement. J’ai effectivement vu plusieurs « build » sur le net avec le Node 304 et ce ventilateur mais j’étais très sceptique. Et effectivement, lors du montage, il s’est avéré que le ventilateur ne rentrait pas lorsque les cages de disques sont présentes !! Heureusement le 1220v5 est livré avec le ventilateur stock d’Intel, qui est largement suffisant pour les workloads standard.
2ème mauvais point pour le Noctua, la backplate ne passait pas, car écrasait un composant sur la carte mère (il fallait utiliser les vis simples)
Les amateurs de « cable management » vont me tuer
Les amateurs de « cable management » vont me tuer BIS. Bon en vrai je les ai mieux attachés depuis…

Génial :D

32 comments

  1. C’est bon ton blog refonctionne de nouveau depuis le taf (sans rien toucher).
    J’ai monté exactement le même serveur, qui tourne maintenant sous XPEnology en version baremetal. J’ai même réussi à faire rentrer 6 disques, un foutoir absolu au niveau des câbles, mais bon, ca tient.
    Et +1 pour le ventirad, ca passe pas du touuuut, donc j’ai un super noctua low profile dont je ne me sers pas^^

  2. Bonjour,
    merci pour l’article très complet.
    Une seule question cependant, quel est le prix des composants et combien pour le tout ?
    Le rapport prix / qualité des hp proliant étant juste imbattable.

  3. Clairement on a pas un très bon rapport qualité/prix sur ce build. Le budget n’a pas été abordé directement car je n’ai pas eu trop mon mot à dire sur cette partie ;-)

    A la grosse louche, quelques ordres de grandeur (avec les variantes « raisonnables ») :
    – carte mère avec BMC/IPMI ~250€ // Carte mère simple ~80€
    – boitier + alim ~100€
    – RAM 32 Go ECC ~400€ (!!!) // 8Go simple ~60€
    – CPU ~250€ // Celeron ~60€

    On est très au delà de la configuration standard, et donc comparer avec les Proliant n’a pas vraiment de sens car je ne pense pas qu’il y ait de configuration identique chez HPE.

    Si on serre le budget avec les pistes que je donne dans la section « raisonnable », on tourne plutôt autour de 250/300€ sans les disques, ce qui, si je ne me trompe pas, est similaire à ce qu’on a avec l’entrée de gamme des Proliant MicroServer G9.

    Le côté manageable de la carte mère est cependant un gros point à mettre en avant à mon avis, et autour de 500€ on doit pouvoir faire un build performant avec l’avantage du KVM (au sens Keyboard Video Mouse) sur IP. Les Microserver HP sont livrés avec une licence ILO Essential qui ne permet pas de faire du KVM, seulement afficher les informations sur l’état du matériel, probablement gérer l’alimentation on/off à distance et paramétrer des alertes emails, mais pas de KVM.

  4. Pour rebondir sur le prix, le Microserver G8 avec un céléron 1610T & 4Go de RAM est effectivement très bon marché (~250€). Par contre, dès qu’on passe sur le i3 on monte tout de suite à 600-700€, et plus de 900 pour un e3-1220 v2.

    A mon avis, on peut se les monter pour moins cher que ça avec des composants acheté à l’unité.

  5. Sinon, il y a Pcengines (http://pcengines.ch/) qui font de très bonnes petites machines embarquées.
    J’ai 2 APU2c2, 1 en tant que routeur (avec PfSense https://www.pfsense.org/) et 1 en tant que serveur perso (Debian 8, mais je pense migrer sous OpenBSD d’ici quelques temps).
    Avantage non négligeable : ça consomme que « About 6 to 10W of 12V DC power depending on CPU load. » C’est aussi silencieux car complètement fanless.

  6. Clairement ce n’est pas pour tous les usages, mais pour des cas spécifiques (je pense notamment à Pfsense justement) c’est probablement une bonne alternative.

    En revanche, dans le cas de l’article, le fait qu’on veuille faire de la virtualisation et du stockage de masse ne serait pas compatible.

  7. Joli article ! Tu ne serais pas passé par chez moi par hasard ? Car j’ai sorti un article similaire avec le même genre de composants. :)
    Bon point de savoir que le Noctua ne passe pas, lors de mon étude j’ai vu plusieurs configs le mentionnant, me suis dit que ça devrait passer… apparemment pas !

  8. Ahah bien vu !
    Pour être parfaitement honnête, la personne qui m’a demandé de l’aider m’a donné le lien de ton article.
    Personnellement, je serai parti plutôt sur les composants que je cite dans mon article dans le chapitre « raisonnable » par rapport à son besoin réel, mais visiblement ton article a eu plus d’impact sur lui que mon avis. Et je trouve le node 804 trop gros.
    Après dans l’ensemble on est plutôt d’accord. Je considère que l’IPMI est un vrai plus, je suis fan de longue date des Western Digital Red, et j’ai longuement hésité à prendre un HP Microserver.

    ;-)

  9. Bonjour

    Il y’a toujours du monde ?
    J’ai lu avec grand interêt ce blog car j’envisage de me monter un petit serveur esx afin de faire des tests avec des vm (un Contrôleur de domaine AD DHCP DNS..un WDS MDT et un serveur web Linux et iis….sur une autre machine je pense metttre un serveur de fichiers / base de données…faire de la sauvegarde sur un Nas et en fonction si possible faire du Raid 0/1/5.

    Du coup je me demandais si j’avais forcément besoin d’un xeon car toute ces VM ne seront pas solliciter au même moment….je suis leur seul client :D

    Idem au niveau de la Ram est ce que 16 go serait suffisant…je pensais mettre en veille les VM inutilisé…

    Vaut il mieux laisser tourner toutes les VM sur esx…? Et prendre 32gb de mémoire…

    Merci pour votre retour…

  10. Bonjour,
    C’est toujours intéressant de pouvoir échanger là dessus. Ca fait des années que je monte des serveurs à la maison, et particulièrement des ESXi (même si je n’en fais plus, j’en ai fais pendant longtemps).

    Ce qu’il faut savoir dans ce cas là, c’est que VMware restreint énormément les pilotes embarqués dans l’ISO ESXi pour éviter que des gens installent leur OS sur autre chose que des serveurs. Du coup, dès qu’on essaye d’installer sur un PC, ça plante.
    En terme de CPU, que ce soit un i3 ou un Xeon, tu ne devrais pas avoir trop de différences (vérifier sur ark.intel que le CPU que tu souhaites dispose bien sur VT-x, éventuellement le VT-d pour le fun).
    En terme de RAM, toi seul peux dire de combien tu as besoin. J’ai tourné très longtemps avec 16 Go et je suis même descendu à 8 Go à un moment. Mais il faut savoir que ça part très très TRES vite, surtout les Windows qui ont besoin de beaucoup « juste pour booter » et les Linux qui réservent toute la RAM dispo pour faire du cache. Tu aura surement besoin de tuner régulièrement la RAM à la hausse ou à la baisse sur chaque VM pour que tout rentre dans 8 ou 16 Go si tu as entre 5 et 10 VMs (avec 24 Go pour 10 VMs Windows + Linux, j’étais tranquille).

    Par contre, les cartes que je cite dans l’article présent ont probablement des contrôleurs SATA et des cartes réseaux non supportées (et l’install plantera). J’ai écris 2 articles à ce sujet qui devraient t’être utile si tu te lance dans les Whitebox ESXi : https://blog.zwindler.fr/2010/07/25/whitebox-esxi/ et surtout https://blog.zwindler.fr/2017/12/19/lab-installer-esxi-6-5-dell-optiplex/

    Plus généralement, j’ai écris beaucoup d’articles sur VMware, notamment du tuning du vCenter pour limiter la conso de RAM, avoir un client Web sans vCenter, etc : https://blog.zwindler.fr/?s=vmware

  11. Bonjour

    Merci pour ton retour très intéressant..(merci pour les liens ;) )
    Du coup j’ai installé mon esx sur une carte mère MSI H61M-P20 (G3) avec un i5 3570K et pour l’instant 8gb de ram DDR3(j’ai commandé les 2×8)…un ssd 128gb…c’est juste une installation test pour voir.
    J’avais anticipé les problèmes de carte réseau car j’avais besoins de 2 port ethernet et j’ai acheté une Intel dual ethernet sur eBay.
    (Pour info je ne fonctionne qu’avec du matos d’occas :) )

    L’installation c’est bien passé et esx fonctionne…j’ai rajouté un hdd de 320 après l’installation pour stocker les VM dessus.

    Du coup quelqu’un me propose de me vendre une Carte Mère ITX ASRock J3160-ITX qui supporte 16gb de ram sodimm et qui est fanless..
    Le côté fanless me plait bien…car mon esx actuel ventile un peu quand même et consomme plus…
    A priori il aurait fait tourner esx 6.5 sans problème.

    Ma question est est ce que le processeur ne serait pas à la ramasse avec
    – une VM contrôleur de domaine avec dns et dhcp
    – une VM WDS MDT afin de m’entraîner à faire du déploiement
    – une VM Debian pour en faire un serveur Web.
    – Sûrement une VM pfsense pour du routage.
    – et une VM pour de la supervision centreon/nagios.

    Je voulais aussi voir exchange et serveur de fichier FTP /base de données et aussi voir un peu la sauvegarde avec veam backup…

    Je ne vais pas tout mettre dans la même machine je pense…
    Du coup si tu me conseil le PC fanless…quel VM me conseil tu de mettre dedans..?

    Pour info j’ai encore 2 tour chez moi une avec un i5 2500/32g de ram possible (ou i3 3220) et l’autre un q6600 avec 8gb de ram…

    Merci pour ton retour.

    PS : on me propose un serveur Fujitsu pour 150 € avec xeon 1270 v2/carte raid/16gb de ram extensible à 32gb.

  12. Attention aux processeurs fanless. D’expérience les perfs sont très très poussives. Même si on a besoin de peu de CPU dans l’absolu par rapport à la RAM, il en faut un peu quand même, surtout pour du Windows/contrôleur de domaine/déploiement. Cela dit, ce retour vaut pour une mauvaise expérience personnelle avec les mini pc fanless atom à l’époque, or je vois que le j3160 est un Celeron quadcore avec Vt-x et partie graphique, donc je suis agréablement surpris.
    Si c’était que du linux j’aurai dis pourquoi pas, même si le fanless me fait peur, sachant que ton i5 fait déjà du bruit ça veut dire qu’il y a besoin de perfs donc.

    Enfin, attention aux (vrais) serveurs, ça peut sembler être une bonne idée mais le bruit est insupportable hors du contexte professionnel (en tout cas moi je supporterai pas ça chez moi, au boulot pourquoi pas).

  13. Merci pour ton retour.
    Concernant mon serveur test avec i5 3570k et 8gb de RAM..c’est le ventilo processeur qui tourne trop vite et me casse un peu les oreilles…il est mal géré a priori par la carte mère..car des le démarrage il tourne déjà 20% trop vite..(test effectué avec une autre carte mère = silencieux)

    Suivant tes conseils j’abandonne les pistes Fanless et vrai serveur pour monter un serveur ou 2 avec mes i5 2500 et 3570k…(clustering possible même si les machines sont différentes ?? )

    Mon but est de pratiquer un peu l’administration système réseau afin de monter en compétence et maintenir mes acquis de ma formation.

  14. Oui, un cluster est possible, et là en plus on est dans un cas relativement favorable. Dans l’absolu, même entre AMD et Intel, un cluster est possible, mais tu ne pourras juste pas migrer les VMs à chaud.
    Là on est entre deux plateformes très similaires (même architecture) donc les jeux d’instructions CPU sont probablement les mêmes ou presque. Chez VMware ils te propose de choisir le mode de compatibilité CPU le plus ancien pour garantir une compatibilité sur tout le cluster même avec des générations très différentes. Je ne sais pas pourquoi KVM ne proposerait pas la même chose (mais je n’ai pas testé).

  15. Merci pour tous tes précieux conseils et le partage de tes connaissances.. ;)
    Je vais avancer un peu sur mon lab et je reviens vers toi au besoin si je bloque..

    Encore merci pour tout… :)

  16. Bonjour a tous,
    Après avoir lu cette article, j’aurais bien aimé avoir quelques conseils notamment sur la partie logiciel. Vous installez quoi là dessus un os linux server ? Ou autre chose . Je pense faire la même chose étant dev web je test souvent des trucs perso que se soit site web ou autre (marre de payer des vps ou des instances cloud) . J’ai bien un qnap, mais il me sert de serveur plex, Kodi et nextcloud . Bon j’avoue j’ai un gitlab dessus mais j’ai galéré pour réussir a le faire tourner . Mon docker-compose s’est transformé en docker-compose dégueulasse bref. Bref, en question ça donne : côté logiciel vous mettez quoi dessus ? Merci de vos réponses

  17. Désolé pour la réponse tardive : VMware ESXi (gratuit) ou Proxmox VE. VMware ESXi, étant leader du marché, a l’avantage d’avoir beaucoup plus de tutos pour aider à démarrer, mais parfois limitée (pour vous faire acheter la version payante, bien entendu).

    Proxmox VE est une très bonne alternative libre, pas plus complexe, et moins limité forcément, mais avec moins de retours sur le web.

  18. Bonjour et merci pour les tutos, que conseil tu en 2019 pour se monter un boitier pour IPFIRE ?

    Merci de ton retour :)

  19. Je n’ai pas eu le temps de me mettre à jour sur les cartes mères (le nerf de la guerre) depuis la rédaction de cette article, mais certains conseils restent valides :
    – Si possible (dépend du besoin et du budget), une gestion de prise en main à distance type IPMI. Ca sera le plus dur à trouver. Asrock ou Asus en font, sinon rester sur supermicro etc.
    – pour un boitier IP Fire, en autohébergement, je pense qu’on peut s’en sortir très bien avec du mini ITX en format
    – le nombre de ports ethernet sera évidemment un des points les plus importants. 2 étant le strict minimum (sans compter l’IPMI), 4 étant probablement plus rare.

    Au delà de ça, à moins d’avoir un trafic de malade, le CPU est probablement pas très important (un céléron peu suffire), la quantité de RAM encore moins (attention, on ne parle pas d’un usage pro mais bien d’autohébergement ici). Le disque n’a aucun intérêt.

    Dans les alternatives toutes faites, même si je suis forcément moins fan car ce n’est pas du DoItYourself mais ça fait le job :
    – Mini PC tout fait (types NUCs) mais souvent limités à 2 ports au mieux. Le gros point positif, c’est la compacité par rapport à la puissance et l’aspect grand public qui est rassurant
    – ce bidule, trouvé au hasard sur le net https://forum.hardware.fr/hfr/Hardware/minipc/firewall-pfsense-fanless-sujet_1021039_1.htm Il manque que l’IPMI et pour du all in one le tarif est acceptable

  20. Bonjour, Zwindler,

    Merci pour cet article fort intéressant.

    Toutefois, quelles seraient tes recommandations maintenant afin de faire un serveur de virtualisation maison ? Sachant que je resterais bien sur le format du Node 304 de Fractal Design, au format micro-ATX.

    Mon labs ne tournera pas 24/7 et lors de son utilisation il y aurait jusqu’à 3 VM sous Windows et 3 sous Linux au maximum. J’avoue être un peu perdu sur le choix du processeur et de la carte mère. L’hyperviseur sera sous VmWare.

    Merci par avance de ta réponse.

    Bonne soirée !

  21. Attention, le node 304 est mini itx, mais micro atx !!! C’est bien le problème, il est beaucoup plus dur de trouver une carte mère adaptée pour un serveur en mini itx. Elles sont moins nombreuses et ont souvent moins de ports tout en étant plus chères (car plus petites).
    Pour ce qui est du processeur, certes l’article date un peu mais les conseils sont toujours valides. L’important et de choisir un CPU avec le VT-x ou l’AMD-V pour garantir la possibilité de faire des VMs, voire du VT-d pour faire du passthrough de matériel physique à une VM (cas plus rare, mais toujours sympa d’avoir le choix).
    Idéalement la carte mère doit avoir un mécanisme de type IPMI pour faciliter la prise en main à distance sans immobiliser de manière semi permanente un clavier/souris/écran.

  22. Bonjour, Zwindler,

    Merci de ce retour.

    Le Node 304 n’est que mini-ITX ? Sur les différents sites il est indiquer mini-ITX / micro-ATX. Concernant le processeurs, la génération E3 ne possède pas la technologie Hyper-Threading est-ce vraiment gênant ?

    Merci par avance de ton avis.

  23. Si on croit ce post, oui ce n’est bien que mini itx
    https://support.fractal-design.com/support/solutions/articles/4000010099-node-304-does-the-node-304-support-micro-atx-motherboards-
    De toute façon si vous regardez mes photos vous verrez bien que c’est déjà très serré même pour du mini itx
    De mémoire je crois me souvenir qu’il en existe un autre similaire mais plus gros (node 804) qui est micro ATX. Mais il est vraiment beaucoup plus gros.

    Pour l’hyperthreading, on parle souvent d’un gain de 25% maximum par rapport à un processeur Intel avec le même nombre de core sans Hyperthreading, dans le meilleur des cas (forte concurrence avec attentes d’IO). Et encore, c’était avant les dernières failles sur les procs Intel.
    A voir donc mais ce n’est pas forcément important d’en avoir

  24. Ah ! Oui ! En effet, j’ai confondu les deux boitiers, pardon. J’avais le Node 804 en tête, c’est pour ça. Merci pour l’ensemble des précisions.

    Bon week-end !

  25. Super. Je suis intéressé par les composants que vous aurez choisi pour monter votre serveur, si jamais vous avez le temps de me faire une petite liste ca m’intéresse !

  26. Avec plaisir, je pense partir sur les composants suivants pour le moment :

    Boitier : Fratal Design Node 804 ;
    Carte mère : Assus P10S-M WS ;
    Processeur : Intel Xeon E3-1225V6 (3.3 GHz) ;
    Mémoires : Kingston Technology ValueRAM DDR4 3×8 Go ;
    Alimentation : Corsair RM750x 80 Plus Gold ;

    Ça fait un total de 947.15 €

  27. Bonjour, Zwindler,

    Qu’en pensez-vous alors de cette coniguration ?

    Merci de votre retour.
    Bon week-end !

  28. Le processeur est un bon choix : il n’y a « que » 4 cores mais c’est très largement suffisant pour ce que vous souhaitez en faire. Le VT-x et VT-d sont bien présents. Compatible DDR3L et DDR4.
    L’alimentation est très certainement surdimensionnée. Avec un TDP de 73W, au max on devrait tourner autour de 300W en charge grand max. Un rapide passage sur un site d’estimation de la taille de l’alim me donne moins de 200W avec le CPU, la RAM, 4 disques dur SATA non SSD…
    Le choix de la carte mère, j’ai plus de mal à dire car je n’ai pas trop suivi. A vue de nez, elle est bien, même si elle ne semble pas avoir de prise en main à distance (ce qui est dommage). Le socket est le bon (oui, il vaut mieux vérifier ;p) et la compatibilité RAM aussi (DDR4 ou DDR4 ECC supportés). Il y a 2 ports réseaux, ce qui est pas trop mal.

  29. Merci de ce retour Zwindler.

    En effet, j’avais mal estimé l’alimentation. Je vais revoir ça.
    Pour la prise en main sur la carte mère, ce n’est pas bien grave, ceci ne me gêne pas.

    Merci encore !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.