J’ai testé pour vous… le Mi Curved 34″

Posted by

Mi Curved en vue, paré pour le test

Bon voilà, ceux qui me suivent sur Twitter le savent : j’ai craqué pour un écran incurvé de 34 pouces, le Mi Curved de Xiaomi.

Oh le gros carton…

Mais plus encore que la taille ou son côté incurvé (nous y reviendrons quand même), c’est surtout pour 3 caractéristiques que j’ai craqué :

  • Le format de l’écran, non pas en 16:9ème ou 16:10ème (comme les vrais dev, en format portait ?) mais pour un 21:9ème (il est donc extra large) !
  • La résolution, en 1440p (donc 3440×1440) et non pas 1080p (2560×1080) comme la majorité des écrans de ce type jusqu’à il y a peu
  • Son prix ! 399€. Je sais, c’est cher, mais jusqu’à l’an dernier, ce genre d’écrans (21:9ème + 1440p) coutaient autour des 1000€ (avec quelques modèles à 600) et étaient clairement hors budget.

Et avant de commencer, voici l’information de rigueur pour ce genre d’articles : je n’ai jamais été en contact avec Xiaomi pour ce Xiaomi Mi Curved 34″, que j’ai acheté avec mes fonds propres. Mes propos sont donc relativement impartials (vis à vis de Xiaomi, en tout cas).

Mais d’abord, pourquoi un 21:9ème ?

Vous l’avez peut-être deviné, mon PC est à la fois mon outil de travail et un de mes principaux loisirs. Dans ces conditions, on se retrouve vite à faire des achats inconsidérés ;).

La promesse des 21:9ème, c’est de caser deux bandes, de chaque côté, pour élargir la surface sur l’axe horizontal. Personnellement, j’y vois deux intérêts.

D’abord, le plus indéniable, c’est qu’on augmente la surface immersive, en jeu vidéo. Si vous suivez le blog depuis quelques années, vous aviez peut-être lu l’article dans lequel je parlais de mon expérience avec NVidia Surround (triple screen).

Vous voulez savoir comment plier un bureau Ikea ? Mettez un pied 3-screens en métal de 10kg et 3 écrans dessus

La surface de jeu était tout simplement incroyable, j’étais littéralement happé par le jeu, mon champ de vision étant quasiment entièrement entouré d’écrans et donc du terrain virtuel dans lequel je me plongeais.

Cependant, avoir 3 écrans et jouer, c’est un peu la loterie. Certains n’ont jamais aucun problème, d’autres galèrent comme pas possible. Et comme 3 écrans demande 3 fois plus de puissance de calcul pour afficher tous ces jolis pixels, on devait souvent passer par un SLI. Vous pouvez donc plus que doubler le nombre d’ennuis… (c’est pas proportionnel du tout, comme je le relate dans l’article Vous avez gagné NVidia, j’abandonne Surround (Triple écrans))

Deuxième point, plus discutable, c’est que ça me permet de n’avoir qu’un seul écran, pas seulement pour jouer, mais aussi pour travailler. Pour avoir longtemps essayé de travailler avec 3×24 pouces, les écrans sont tellement éloignés que je ne peux en regarder que 2.

Avec un 21:9ème, je peux diviser l’écran en deux parties et avoir quasiment la surface utile de deux écrans 16:9ème 24 pouces, sur un seul écran.

Ajoutez donc à ça le fait que je peux aussi jouer sur un seul écran, sans bordures et sans les bugs graphiques avec NVidia Surround… Vous savez comment je me suis converti au format 21:9ème.

Est ce que ce n’est pas trop grand ?

C’est forcément la première question qui vous vient à l’esprit.

34 pouces, clairement, ça fait peur.

Mais il faut se remettre dans le contexte un peu particulier des écrans 21:9ème pour bien comprendre.

Aujourd’hui, quand on parle d’écrans généralement on parle de 16:9ème et grosso modo, je vais exagérer mais il y a 2 camps : les 24 pouces et les 27 pouces.

Avant d’avoir le Mi Curved, j’avais un 21:9ème de la marque LG et de 29 pouces. Là aussi, au début ça m’a fait peur. Mais à l’usage, cet écran est en fait visuellement à peine plus grand que mon 24 pouces. En réalité, ils font même exactement la même hauteur. Je n’ai malheureusement pas pris de photos mais côte à côte, c’était flagrant.

A ce titre, le 34 pouces de cet article est donc en fait l’homologue plus large des écrans 27 pouces 16:9ème

http://www.displaywars.com/27-inch-16×9-vs-34-inch-21×9

Au final, l’écran n’est pas donc démesuré. Oui c’est grand.

Mais ça reste grand comme un 27 pouces, je n’ai pas l’impression d’avoir une TV collée devant les yeux.

Le packaging

Je ne vais pas vous faire l’affront de vous faire un unboxing complet du Mi Curved, je ne suis pas certain que ça vous intéresse.

L’écran était bien protégé, le montage est simple

L’impression que j’ai eu en le déballant est qu’il s’agit d’un écran de plutôt bonne facture. Mon 29″ précédent, un LG 29UM68 de 29 pouces au format (dalle IPS, résolution 2560×1080), qui coutait 300€ à l’achat il y a 3 ans, était de bien moins bonne facture (pied fragile qui bringuebale quand on touche le bureau, …).

Niveau « fonctionnalités », cet écran à quelques « nice to have », dont une bonne partie que je n’avais pas avant :

  • Pied réglable en hauteur
  • Pied réglable en inclinaison verticale et horizontale
C’est normal que l’arrière du pied soit sorti, j’en parle juste après ;-)
  • Il y a un passe-câble derrière l’écran, qui passe ensuite dans le pied. Si vous avez un bureau adapté vous pourrez donc faire un montage propre

La courbure

Ce point-là était vraiment une de mes grosses craintes. Autant, pour l’aspect immersif, je ne voyais pas le problème, j’étais même plutôt convaincu, surtout sur un écran de cette taille.

En revanche, comme cet écran me sert aussi pour travailler, la grosse crainte était que les lignes droites soient courbes. Et quand j’ai déballé l’écran, j’étais VRAIMENT inquiet :

Comme Julien, cet écran est vraiment… Courbet…

Verdict : oui, indubitablement, ça se voit, mais c’est supportable. Attention cependant, je pense que ça ne sera pas le cas de tout le monde, mais personnellement ça ne me gêne pas tant que ça.

D’abord car quand je travaille, je divise l’écran en deux. Je ne vois donc, par fenêtre, que la moitié de la courbure. Ensuite, parce que je pense qu’on est pas tous sensibles de la même manière et que je ne suis pas exigeant sur ce point.

Le travail

Oui, si j’ai acheté cet écran, c’est pour le travail *wink wink*.

« Ah ben alors, si c’est pour le travail ! » (WTC 24)

J’en ai déjà parlé, l’idée est de me permettre de remplacer 2 écrans (quasiment obligatoire quand on a à la fois un éditeur de texte, un terminal et un navigateur web ouvert dans nos métiers) par un seul.

Avec le LG 29″, j’étais un peu frustré, c’était un poil limite et j’étais souvent obligé de faire des compromis.

Ce n’est plus du tout le cas. Pour que vous puissiez vous rentre compte, j’ai fais des photos avant-après

LG 29UM68
Xiaomi Mi Curved Gaming 34″

Si vous comparez bien les photos, vous verrez que sur le Mi Curved Gaming, j’ai la totalité des graphiques de la vue « datacenter » dans Proxmox VE, ainsi que 20 lignes d’historiques de shell en plus (ce qui est vraiment super confortable). C’est la différence entre le 1080 et le 1440 (et l’augmentation de taille qui va avec) et c’est vraiment mieux pour mon travail.

Le jeu

Bon, j’essaye de faire illusion depuis le début en vous faisant croire que j’ai acheté cet écran d’abord pour travailler, mais bon… on sait très bien ce que ça veut dire.

Oui, c’est trop cool. Oui il est magnifique. J’ai bien essayé de faire quelques photos pour vous le prouver mais ce n’est pas fou.

Vous serez donc obligé de me croire sur parole quand je dis que cet écran, 34 pouces, extra large, courbé et en 1440p est un excellent investissement pour vos loisirs vidéoludiques (sauf pour jouer au « meilleur RTS du monde » selon Cyril, aka SC2 et auquel cas c’est de la *****).

Et dernier point positif, à la fois pour mon budget mais aussi pour sa dispo, ma GTX 1080 n’est pas complètement à la ramasse !

C’est une super nouvelle vu les stocks de RTX 3080… Moi qui avais prévu l’upgrade, je vais rester encore quelque temps avec ma carte graphique de 2016 et c’est très bien comme ça !

Looking back

Quand je revois les prix d’il y a 3 ans et que je compare avec ce que j’ai aujourd’hui, il n’y a pas photo.

Ce format s’est popularisé, ce qui contribue à ce qu’il soit beaucoup mieux supporté en jeu (pas toujours le cas sur de vieux jeux comme Rise of the Argonauts par exemple) mais aussi à le rendre beaucoup moins cher.

Aujourd’hui, il y a plusieurs écrans de ce type et à ce prix sur le marché (notamment un Fox Spirit que LDLC n’a pas voulu me prêter pour ce test) et un Gigabyte. Et il y en a sûrement d’autres.

Mais c’est le Mi Curved qui me parait être le plus pro (look le plus sérieux des 3, moi j’aime bien c’est sobre, pas kikoo) et à l’usage, il correspond en tout point à ce que je recherchais, je suis vraiment très content.

Conclusion

Dans les points positifs :

  • le format 21:9ème, c’est vraiment la vie, pour le travail comme pour le jeu
  • 34 pouces, c’est grand, mais pas au delà du supportable
  • 1440p, ça me parait obligatoire pour un 34 pouces (aka 27 pouces élargis)
  • le un prix me parait acceptable pour le marché « enthousiat » dont je fais partie (400€ <<<< 1000€)
  • un pied réglable de partout, avec passe-câble intégré
  • ma GTX 1080 n’est pas complètement à la ramasse
  • il est aussi 144Hz, 121% sRGB… mais tout ça pour moi, c’est du gloubiboulga.

Dans les points « meh », qui en rebuteront certains :

  • le côté incurvé, mais ils l’ont tous dans cette taille là donc on ne peut pas y faire grand chose
  • l’absence de hauts parleurs intégrés

Pour le dernier point, je n’ai JAMAIS utilisé ces trucs sur aucuns écrans de toute ma vie mais à priori c’est no-go pour certains. Moi j’ai des enceintes et un micro-casque, j’utilise pas ces bouses.

Pour ce qui est de la qualité de la dalle, du rendu des couleurs ou autres artefacts visuels, je n’ai rien remarqué mais je suis assez tolérant donc pas le meilleur pour juger. J’ai tout eu dans ma vie d’informaticien, du TN, de l’IPS (juste avant) et maintenant du VA.

Ce que je retiens, c’est qu’il est gavé cool, ce Mi Curved. Et vous pouvez le retenir aussi ;-)


Vous aimez ce blog ? Partagez-le avec vos amis !   Twitter Facebook Linkedin email

Vous pouvez également soutenir le blog financièrement :
Tipeee

2 comments

  1. Un des points noirs des hautes résolutions qui est souvent mis de côté (j’ai découvert ça après avoir acheté un WQHD 16:9) c’est que quand on travaille avec des gens qui ont des écrans plus « communs » c’est à dire 16:9 1080p, le partage d’écran devient une galère.

    C’est pour ça que je conseillerai à tout le monde de garder une résolution de 16:9 sur au moins un écran (souvent l’embarqué au laptop) pour pouvoir faire du screencast sans soucis (ou passer son temps à downscaler, ce qui est possible avec le 16:9, mais pas avec du 21:9)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.