[OSXP 2021] Ciel ! Mon Kubernetes mine des bitcoins

Posted by

Open Source Experience, le successeur du Paris Open Source Summit

GROSSE (mais excellente) surprise ! Je serai speaker à l’OSXP qui se déroulera au Palais des congrès à Paris les 9 et 10 novembre prochains (et c’est gratuit) ! J’avais cité le POSS dans un de mes tout premiers talks et je ne pensais pas un jour y être moi-même :).

A vrai dire, j’ai postulé sans grand espoir et c’est une version modifiée (20 minutes au lieu de 40) de mon talk « Ciel, mon Kubernetes mine des bitcoins » qui a été sélectionné. Je suis vraiment très flatté, car c’est ma plus grosse conf en tant que speaker jusqu’à présent.

Dans les speakers il y a de très beaux noms (certains que j’ai hâte de retrouver, d’autre que j’ai hâte de rencontrer), je vous laisse jeter un œil :

Je serai également présent sur les 2 jours et aurait ainsi l’occasion de vous rencontrer. N’hésitez pas à me prévenir si vous venez, ou à m’écrire sur Twitter si vous voulez qu’on se cale un créneau pour discuter :)

Le pitch

A tort ou à raison, Kubernetes s’est imposé, ces 4 dernières années, comme un des nouveaux standards dans la gestion des architectures microservices modernes.

Cependant cet outil, riche plus que complexe, amène son lot de pièges dans lesquels les débutants ne manqueront pas de tomber… Et ce n’est pas l’apparente facilité apportée par les offres Kubernetes as a Service qui va arranger les choses !

Après un rapide tour de l’actualité sécurité autour de Kubernetes, je vous donnerai les clés pour éviter de vous faire voler (trop facilement) vos cycles CPU.

Slides

Comme à mon habitude, je mettrai les slides à disposition avant le talk pour que vous puissiez suivre et cliquer sur tous les liens que j’ai rajoutés :)


Vous aimez ce blog ? Partagez-le avec vos amis !   Twitter Facebook Linkedin email

Vous pouvez également soutenir le blog financièrement :
Tipeee

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.