Featured image of post Salaires de la tech en 2022 : quelques ressources externes

Salaires de la tech en 2022 : quelques ressources externes

Ecrit par ~ zwindler ~

L’argent, c’est sale 🤢 ?

C’est avec ce titre que j’ai commencé un de mes posts les plus partagés sur les réseaux sociaux de cette année.

Petit retour en arrière. Tout est parti de 2 posts sur Twitter.

Le premier, de Samuel Path, qui a partagé une très belle rémunération (>100k). Le second (probablement trigger par le premier), de “Le Dev Novice”, qui a indiqué qu’il ne souhaitait partager la sienne.

Dans les deux cas, on a eu des shitstorms çà et là, sur le fait que c’était bien de partager son salaire… ou l’inverse ! 💸💸💸

Note: Ca ne vous surprendra peut-être pas (cf mon travail avec Okiwi), je fais partie du camp qui pense que c’est bien (ayant été longtemps entubé…). D’autant plus qu’il me semble avoir lu que c’était surtout les moins favorisés (minorités, parcours atypiques) qui avaient le plus tendance à pâtir de l’omerta franco-française sur ce sujet. Pour autant, chacun est libre de ne pas vouloir le faire et on ne doit pas forcer les gens à le révéler !

“Tes sondages entre potes, c’est de la 💩”

Chaque fois que je parle d’argent, on me reproche le manque de représentativité des sondages sur les salaires de la tech. Parfois avec des mots très durs (borderline insulte, même).

Ca tombe bien, j’ai jamais prétendu qu’ils étaient représentatifs.

Oui, les sondages sont probablement plutôt remplis par des gens qui s’estiment bien payés.

Et oui aussi, ce genre de sondages circulent dans des communautés, donc des gens qui ont plutôt tendance à partager et/ou s’informer et donc plus “employables” (par extension, statistiquement mieux payés).

Alors, comment faire pour avoir une vision moins biaisée du marché de l’emploi (et des salaires) dans l’IT / la tech ?

Comment faire pour arrêter de se faire plumer par des RHs, qui elles/eux, disposent d’indicateurs cross-entreprises fiables (cabinets de conseil, startups fintech, …) ?

Exemple d’une startup qui agrège les salaires d’une part significative des startups et scales-up française

Hoarding

Ben, on croise avec d’autres sources, en fait !

Et ça tombe bien pour vous, les salaires dans la tech, c’est un de mes “TOCs”.

Depuis mon entrée sur le marché (~2010), j’ai accumulé plusieurs dizaines d’études salariales (vraiment). Et pas seulement des sondages (sinon, on pourrait me reprocher une fois de plus que c’est biaisé).

Il y a aussi des études réalisées par des cabinets de conseils, des statistiques réelles provenant de boites de recrutement spécialisées ou des jobboards…

En se concentrant sur les plus récents, voici un petit panaché provenant de ma collection personnelle :

Epilogue

Quand on me dit avec agacement : “aujourd’hui à Bordeaux, un dev senior qui gagne plus de 42-45k c’est très rare”, ben non, en fait.

Ce n’est pas moi qui le dit, c’est le marché ! Même la plus pessimiste des sources que je cite dépasse les 50k.

Ca ne veut pas dire qu’il faut se sentir trahis si vous gagnez moins, ni qu’il faut aller chercher à maximiser sa rem à tout prix (attention aux environnements toxiques comme certaines startups). Il ne faut pas non plus laisser penser aux juniors qu’ils vont décrocher à coup sûr 50k€ fixe, sortie d’école (même si ça arrive, j’en connais 👀).

En revanche, vous ne pouvez pas vous baser sur votre expérience personnelle et votre entourage pour déterminer la réalité du marché. “Des devs, j’en connais plein”, ça ne marche pas.

  • A vous d’être lucide sur l’état d’extrême tension du marché, qui nous est hyper favorable (pour l’instant !) et de vous renseigner pour savoir ce que vous valez réellement.
  • A vous de réclamer aux recruteurs qui nous sollicitent sur LinkedIn des fourchettes salariales pour avoir une vision de ce que les entreprises pensent être raisonnable.
  • A vous de participer à des sondages anonymes, que votre salaire soit bas ou haut (mais encore plus s’il est bas) pour les rendre moins biaisés et plus représentatifs.
  • A vous de partager publiquement votre salaire si vous êtes à l’aise avec ça, ou à minima d’arrêter de shamer ceux qui le font (en les traitant d’arrogants, de déconnectés ou je ne sais quoi d’autre).

Car ce n’est pas quand on va se retaper une crise comme en 2009 que vous pourrez mettre sereinement de côté…

Généré avec Hugo
Thème Stack conçu par Jimmy